Journées diocésaines

La dynamique de l’appel dans la mission des unités pastorales.

« La moisson est abondante et les ouvriers sont peu nombreux »… Défaitisme ou espérance, Bonne Nouvelle ? Dans nos secteurs pastoraux, lors du cheminement vers l’Unité Pastorale, nous entendons souvent « chez nous, ce n’est pas possible », « les gens ne répondront pas », etc. Et pourtant… Nous sommes témoins qu’appeler suscite « une sortie de l’enfermement sur soi ». Même si certains pensent qu’ils n’ont pas la capacité, c’est parce qu’on les appelle qu’ils deviennent capables. Oui, l’appel du Seigneur est plus fort que toutes nos peurs.
La fragilité est une chance. Reconnaitre notre pauvreté laisse la place au dynamisme de l’Esprit au cœur de la communauté.
Appeler une personne à un engagement en Eglise, c’est lui permettre de révéler sa propre vocation, de vivre son baptême dans une dimension nouvelle. Chacun est appelé par son nom, chacun est appelé à être pleinement lui-même. Cet appel s’adresse à l’Eglise toute entière pour que grandisse le Royaume de Dieu là où nous vivons.
Une Eglise toujours en acte de naissance… Cela vous surprend ? Est-ce possible aujourd’hui ? Qu’est-ce que cela signifie ? « Seigneur, qu’attends-tu de nous comme Eglise aujourd’hui ? »

Dans les unités pastorales fondées en 2016, cette année sera celle des premiers renouvellements des équipes pastorales. Depuis trois ans, ces équipes, envoyées par notre évêque, ont expérimenté le travail en coresponsabilité prêtre-laïcs. Aujourd’hui, un réel défi se présente à elles : allons-nous oser appeler ? Qui ? Comment ? Notre expérience nous fait découvrir qu’appeler une personne à la mission de membre d’une équipe pastorale peut susciter en elle une peur quelquefois, un étonnement souvent « Quoi, moi ? », un émerveillement toujours « Vous avez pensé à moi ? » et engendre en elle un nouveau dynamisme au service de l’Evangile.

Osons être passeuses et passeurs de la Bonne Nouvelle ; acceptons de répondre à l’appel que le Seigneur adresse à chaque baptisé, c’est-à-dire à nous (à moi) en particulier ! Appel à caractère unique et irremplaçable, appel d’Amour, pour une vie pleine et chrétienne.

Notez la date de notre prochain rendez-vous pour la 10e Journée diocésaine : le samedi 21 mars 2020. Bonne route d’ici-là !


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 19 juin 2019

Un rendez-vous annuel : les journées diocésaines

Chaque année, le troisième samedi de mars, une journée diocésaine rassemble les acteurs et toutes les personnes intéressées par le projet du Chantier paroissial.

Annonces

Qui peut, du premier coup d’oeil reconnaître...

À l’invitation du Seigneur,
observons les signes du Temps


Jugeons l’arbre à ses fruits,
la Terre à ses fleurs

Aiguisons notre regard
Soyons curieux

Découvrons Dieu à l’oeuvre
dans notre temps,
dans notre Église,
nos paroisses,
nos vies

Oui, ils sont bien là
les signes
de vie
d’espoir
de joie !

Que celui qui a des yeux,
Voie !!

adaptation libre de Mt 11,15