Se mettre en chemin vers l’Unité Pastorale

« J’appelle les communautés à être pleinement chrétiennes. (…) Je vous invite à accueillir le projet diocésain du Chantier paroissial, dont la finalité est ‘d’engendrer des communautés en phase avec le contexte sociétal et pleinement chrétiennes, et par là, signes dans le monde’. »  (Monseigneur Warin, Lettre pastorale ‘Avance en eau profonde’, avril 2020, p. 4-5)

Dans sa récente lettre pastorale, Monseigneur Warin invite de façon pressante les paroisses de notre diocèse à accueillir le projet diocésain et à se mettre en chemin vers l’Unité Pastorale. Seigneur, qu’attends-tu de nous aujourd’hui et demain ? Quel est ton rêve pour ton Église chez nous, dans notre secteur ? Répondre à cette question fondamentale ne peut se faire qu’à la lumière de la Parole de Dieu et nécessite d’y consacrer l’énergie et le temps suffisants. Il s’agit bel et bien d’un enjeu spirituel et non d’une simple ‘restructuration’.

Comment faire concrètement ? Après un contact du ou des prêtre(s) avec le vicaire épiscopal de la province concernée et l’équipe diocésaine du Chantier Paroissial, une équipe préparatoire est constituée au niveau local. Celle-ci jouera un rôle essentiel pendant plus ou moins un an. Accompagnée tout au long de sa mission par l’équipe diocésaine, elle va se réapproprier la réalité locale. Pour ce faire, elle analysera la situation sociologique et pastorale, relèvera les ressources et les atouts mais aussi les difficultés et les résistances.  

Cette équipe préparatoire aura aussi à cœur de sensibiliser les paroisses et les différentes réalités chrétiennes à la dynamique d’unité pastorale par le biais de célébrations, de rencontres, d’informations, d’affiches… S’appuyant sur la Parole de Dieu partagée, elle expérimentera la joie de travailler en équipe d’Eglise et d’inventer des chemins nouveaux pour être davantage signes du Christ dans notre monde.

L’équipe préparatoire terminera sa mission en discernant les défis majeurs, les priorités pastorales qu’il faudra relever à court et moyen terme dans la nouvelle unité pastorale. Cette première étape assure une véritable dimension d’incarnation au travail pastoral. On y perçoit mieux que l’Évangile est Bonne Nouvelle appelée à résonner dans le quotidien de nos villages, de nos quartiers…

Après un travail de discernement mené conjointement avec le vicaire épiscopal et l’équipe diocésaine, le curé appellera quelques laïcs pour constituer avec lui (et le vicaire, le diacre, l’assistante paroissiale s’il y a lieu) la future équipe pastorale. Lors de la fondation de la nouvelle Unité Pastorale, l’évêque enverra cette équipe en mission pour trois ans, avec mandat de mettre en œuvre les priorités déterminées.

L’Équipe diocésaine du Chantier Paroissial

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s