Echange d’idées compatibles avec les mesures sanitaires : suite

  1. La première idée nous vient du ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, qui suggérait le jeudi 29 octobre de faire briller à notre fenêtre une lumière. Et en effet, de jour comme de nuit, ce signe universel d’espérance réchauffe le regard et le cœur des passants mais aussi des habitants. Autre signe citoyen et fraternel suggéré par un de nos dirigeants : l’idée du roi Philippe qui, lors du premier confinement, avait fait hisser un drapeau blanc au sommet du Palais royal. Adapté à notre plus modeste condition, un foulard blanc accroché à la façade de notre demeure fera très bien l’affaire… 😉
  2. A quelques pas de chez nous, pourquoi ne pas porter un regard neuf sur les croix de chemin (improprement appelées « calvaires ») de nos campagnes et villages ? On peut les nettoyer, les fleurir, y mettre une bougie de neuvaine, y accrocher la prière que l’on trouve dans la Messe en temps de pandémie… L’occasion pour chacun de s’arrêter lors de promenades et de s’unir aux générations qui, avant la nôtre, se sont adressées avec confiance et espoir au Seigneur du Ciel et de la Terre.
  3. A propos des bonnes vieille méthodes qui ont fait leurs preuves, celle de placarder un avis sur les portes de l’église ou les panneaux publics est digne d’intérêt : informons non seulement les paroissiens mais le tout venant de ce qui se fait et peut se vivre ici et ailleurs, sous diverses formes, à diverses heures, de diverses manières. Liens pour tous, et tous pour la vie !
  4. Enfin, en mettant à profit le temps que l’on récupère sur les activités et déplacements annulés, attaquons vaillamment toutes sortes de choses en suspens ou poussiéreuses. Parmi elles, sans doute obsolètes, les informations postées sur le moteur de recherche très pratique pour les visiteurs et touristes de passage dans notre secteur : Egliseinfo.be https://www.egliseinfo.be

Pour conclure, à bien y réfléchir, nous sommes dans une situation à l’inverse de celle de la Pentecôte : ils étaient tous rassemblés en un même lieu, pour une rencontre dont ils ignoraient l’heure exacte et n’appréhendaient nullement comment les choses allaient se passer. Quant à nous, nous devons rester en des lieux différents, nous retrouver virtuellement à une heure et d’une manière souvent précises, par le biais de You Tube, Zoom, la TV, le téléphone…. Heureusement, avec l’Esprit saint et en présence de Marie, nous sommes toujours en de bonnes mains !

Puisque l’Esprit aime œuvrer en passant par les hommes, n’hésitez pas à participer à l’effort collectif et à faire connaître les idées qu’Il vous soufflera à l’oreille. Soyons créatifs, flexibles et solidaires ; de nouveaux chemins s’ouvrent à nous…

Une réflexion sur “Echange d’idées compatibles avec les mesures sanitaires : suite

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s