Un an de pandémie dans l’Unité Pastorale Manhay – Saint-François

Voilà presque un an que nos vies sont chamboulées par la crise sanitaire. Nous avons dû réinventer notre façon de vivre. Nos relations sont changées et nous devons également être inventifs pour garder le contact avec ceux que nous aimons. Vous l’avez remarqué, la vie pastorale a été rudement touchée pour les mesures sanitaires : suspension des offices avec assemblée, arrêt des visites à domicile, mise sur pause des catéchismes et autres activités paroissiales, etc.

Après une dizaine de jours d’arrêt, l’unité pastorale « Manhay – Saint-François » a entamé une profonde réflexion. Comment rejoindre nos paroissiens qui sont à domicile ?

Nous disposons de réseaux de communication : page facebook et site internet. Cela est une évidence, nous devons les utiliser car c’est le seul moyen de rejoindre une petite partie de nos paroissiens. L’équipe pastorale commence par la diffusion des messes dominicales et de fêtes.  A notre grande surprise, il y a une réponse positive des paroissiens connectés. Félicitations, soutiens et encouragements nous parviennent afin de continuer cette présence virtuelle. Nous touchons un nouveau public, des personnes plus éloignées de l’Eglise. Un noyau se constitue pour porter la prière de tous ceux qui ne peuvent être présents.

Très vite, les mesures sont prolongées. Nous souhaitons continuer notre présence et la rendre plus visible. Dans le respect des réglementations, un groupe de quelques choristes et musiciens de l’unité pastorale se met en place grâce à l’initiative d’une jeune musicienne. L’objectif : apporter de la chaleur et du réconfort grâce à la musique. Enregistrements musicaux, capsules vidéo sont réalisés et diffusés sur le web.

Malheureusement, les chiffres de contamination ne sont pas bons. Entre les assemblées restreintes et les nouvelles suspensions des offices, nous sommes invités à devoir continuer notre présence virtuelle. Nous célébrons les grandes fêtes de l’Eglise confinés. Semaine Sainte, Pâques, Toussaint, Noël sont célébrés à huis-clos. L’équipe pastorale met alors en place plusieurs projets afin de marquer, de manière visible, ces grandes fêtes dans les villages de l’unité pastorale. A Pâques, chaque porte extérieure des églises a été décorée abondamment de fleurs et nous avons invité les paroissiens à déposer des bougies sur le seuil de leur maison. A Noël, une balade des crèches a été organisée. Près de 50 villageois ont exposé une crèche devant chez eux. Un calendrier de l’Avent 2.0 a été mis sur pied. Chaque jour, une musique, un chant, un conte a été publié pour nous préparer à la fête de la Nativité. D’autres activités ont été réalisées pour maintenir le contact. On ne saurait pas toutes les citer.

Cette crise nous rappelle combien nous sommes des êtres relationnels. Derrière ces initiatives « virtuelles », nous sommes conscients que beaucoup de personnes n’ont pas accès aux médias sociaux et à internet. Ils restent privés de ce lien avec l’Eglise locale. Coup de téléphone, courte visite (dans le respect des mesures sanitaires) sont organisés. Mais cela reste faible … Cette coupure nous fait prendre conscience que la Foi est une grâce qui se vit essentiellement ensemble et non individuellement. Nous espérons, très vite, pouvoir célébrer dans nos églises, lieux de rencontres et de communions.

Thomas EHLEN,

membre de l’E.A.P. de l’unité pastorale « Manhay – Saint-François »

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s