Animer un Conseil Pastoral dans un secteur ou une unité pastorale

Le Conseil Pastoral est le lieu privilégié de la synodalité dans nos unités pastorales et secteurs. Mais qui l’anime ? Comment ? À quoi faut-il être attentif ?

 

Pour que le Conseil Pastoral soit réellement caisse de résonance de ce qui se vit et instance de discernement, une bonne animation des réunions est importante[1]. Répartir les rôles – présidence, animation, secrétariat – est la première étape. Le curé préside le Conseil. Au sein de celui-ci, il doit se faire « oreille attentive » pour entendre battre le cœur de ses communautés. C’est pourquoi, il pourra déléguer l’animation à un membre de son équipe ou à toute personne idoine.

L’Équipe Pastorale entière siège au Conseil. Elle précisera le rythme des rencontres et en fixera le calendrier (3 ou 4 rencontres l’an). Elle préparera l’ordre du jour, s’appuyant entre autres sur les priorités pastorales tout en donnant la parole aux délégués des réalités représentées. Elle veillera également à communiquer largement les décisions et à en assurer le suivi.

L’animateur des réunions peut être un membre de l’Équipe Pastorale mais également être choisi hors de celle-ci. On appellera à cette tâche une personne capable de gérer un groupe, de distribuer la parole, de veiller au respect du timing… Elle saura se montrer patiente, responsable, à l’écoute de chacun. Elle déploiera dynamisme et énergie pour donner au Conseil l’envie d’avancer tout en respectant les objectifs déterminés. Concrètement, l’animateur accueillera les participants, rappellera les objectifs, écoutera, questionnera, reformulera, synthétisera, sera attentif à ce que chacun participe, conclura la réunion. Une formation en dynamique de groupe pourra parfois être nécessaire.

Un autre rôle important est le secrétariat. Le secrétaire est chargé, en lien avec l’Équipe Pastorale, d’établir un rapport à faire parvenir très vite à tous les membres. Outre la date, les membres présents et excusés, l’ordre du jour, les points abordés avec les décisions prises, ce rapport précisera les responsabilités de chacun dans la mise en œuvre des projets avec l’échéancier. Il rappellera la date, le lieu et l’heure de la réunion suivante. Le secrétaire tiendra à jour la liste des membres. Il enverra un rappel quelques jours avant chaque réunion en précisant l’ordre du jour.

Enfin, on ne négligera pas un autre aspect essentiel : la convivialité. Pourquoi ne pas demander aux participants de prendre en charge, chacun à leur tour, ce moment important ? Le bon accomplissement des différentes tâches sera un moteur pour un Conseil Pastoral dynamique au service de la vie de l’Unité Pastorale.


[1] Fiche-outil 4 – Animer une réunion d’une équipe ou d’un conseil – www.chantierparoissial.be

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s