Bonjour,

La semaine sainte débute dans un climat très particulier. Aucun office ne peut être célébré en public. Nous sommes invités à persévérer dans nos efforts pour vaincre progressivement ce mal qui fait trembler le monde.

Et si les mystères dont fait mémoire cette étonnante semaine prenaient tout à coup une actualité plus vive encore. En effet, nous redécouvrons, en Jésus, l’homme vulnérable, meurtri, en proie au doute et contraint de mordre la poussière. Auprès de lui, se côtoient indifférence et compassion, violence et tendresse, trahison et fidélité, jugement et pardon.

Une fois encore, dans le Crucifié, Dieu rejoint ceux qui souffrent sur leur lit d’hôpital, ceux que l’angoisse tenaille, ceux que le désespoir guette, ceux que la peine anéantit.

Une fois encore, la haute tendresse du Père se manifeste à travers les soins du personnel de santé, les élans de solidarité de beaucoup, la fidélité courageuse de ceux qui doivent s’exposer en assurant leur travail coûte que coûte, la compassion manifestée de tant de manières par tout un chacun.

Et au matin du jour nouveau, la vie triomphera, ouvrant un avenir riche de promesses. 

Pour partager nos expériences pastorales, nous soutenir mutuellement et fortifier nos liens fraternels, le Chantier Paroissial s’est doté de ce nouveau site. Ne manquez pas de vous inscrire afin d’être informés lorsqu’un nouvel article paraît. Il suffit de noter à droite ci-contre votre adresse mail, puis vous cliquez sur ‘Je veux vous suivre’. C’est gratuit, bien sûr !

Que la communion des cœurs nous aide à dépasser une nécessaire distanciation physique afin d’investir une autre, mais non moins réelle, proximité sociale.

L’équipe du Chantier paroissial