Bienvenue !

10ème Journée Diocésaine :

Présence d’Eglise dans la société d’aujourd’hui

A l’aube de cette année 2020, l’équipe diocésaine du Chantier Paroissial vous souhaite une année pastorale riche de rencontres, de rêves réalisés et de cheminements fraternels, à la suite du Christ.

Pour la 10ème année consécutive, nous aurons la joie de vivre ensemble la Journée Diocésaine du Chantier Paroissial.  Cette année, notre Journée sera exceptionnelle !  LE CARDINAL JOZEF DE KESEL, archevêque de Malines-Bruxelles,  nous fait la joie d’accompagner notre réflexion,  et notre évêque MONSEIGNEUR PIERRE WARIN nous partagera ses projets, ses rêves, ses défis pour l’Eglise diocésaine.

Au cœur de notre Eglise et particulièrement dans le cheminement vers les unités pastorales, nous percevons combien le monde change rapidement.  Le Cardinal De Kesel est très sensible à cette dimension et nous partagera ses réflexions et intuitions. Il nous invitera à réfléchir à nos manières d’être présence d’Eglise au cœur de la société d’aujourd’hui. Etre catholique implique de participer à cette société sécularisée, où différentes convictions se côtoient.  Il s’agit de vivre ensemble, en respectant les autres, « cela implique le respect de l’être humain et de ses convictions »[1].

Le Cardinal développera également les enjeux de la Fondation des unités pastorales. Monseigneur Warin, notre nouvel évêque, qui a initié le projet diocésain du Chantier Paroissial il y a 13 ans, proposera quant à lui ses défis pour l’avenir de notre Eglise de Namur.

Concrètement, vous êtes tous invités LE SAMEDI 21 MARS 2020, de 9h à 16h, à l’Institut Sainte-Julie, 2 rue Nérette, À MARCHE-EN-FAMENNE. Nous comptons vraiment sur vous pour inviter largement les acteurs pastoraux de votre entourage, les membres de vos équipes pastorales, de vos conseils pastoraux, mais aussi toute personne curieuse et soucieuse de l’avenir de nos communautés chrétiennes.

L’inscription est obligatoire, soit par le lien direct ou par l’adresse mail.

En espérant vous rencontrer tous lors de cette journée, nous vous souhaitons une année 2020, signe de l’espérance et de la joie partagées.

L’équipe diocésaine du Chantier Paroissial

[1] Cardinal J. De Kesel, L’Eglise n’est pas là pour reconquérir le terrain perdu, RTS Religion – juin 2019

Seigneur, qu’attends-tu de nous aujourd’hui ?

Comment construire chez nous, aujourd’hui, des communautés vivantes ?
Quel avenir bâtir ensemble grâce à l’Évangile ?

Telles sont les questions qui habitent et guident le travail de l’équipe diocésaine du Chantier paroissial.

Les mots du pape François résonnent : J’imagine un choix missionnaire capable de transformer toute chose, afin que les habitudes, les styles, les horaires, le langage et toute structure ecclésiale devienne un canal adéquat pour l’évangélisation du monde actuel, plus que pour l’auto-préservation. La réforme des structures, qui exige la conversion pastorale, ne peut se comprendre qu’en ce sens : faire en sorte qu’elles deviennent toutes plus missionnaires, que la pastorale ordinaire en toutes ses instances soit plus expansive et ouverte, qu’elle mette les agents pastoraux en constante attitude de “sortie” et favorise ainsi la réponse positive de tous ceux auxquels Jésus offre son amitié (Exhortation apostolique La joie de l’Évangile, n° 27).

Pour nous, cheminer vers les Unités pastorales relève de cette urgence missionnaire et s’appuie sans cesse sur la Parole de Dieu partagée.

Ce site se veut partage de notre expérience et aussi de la vôtre. C’est ensemble que nous bâtissons des Unités pastorales véritablement signes de l’amour du Christ dans le monde !

L’équipe du Chantier paroissial